Questions-Réponses :

 

 

- Est-ce que le chamanisme est pour moi ?
Il est pour toute personne désireuse de renouer avec son Soi profond.

 

- Qu'est-ce que des expériences chamaniques peuvent m'apporter ?
Elles permettent d'explorer sa propre vie, ses zones d'ombre et de lumière.
Elles nous apprennent à ne nous identifier ni à l'ombre ni à la lumière, mais au vrai Soi.

 

- Est-ce magique ?
Le travail chamanique est un outil. Et tout dépend de ce que l'on fait de cet outil : acquérir - ou non - une discipline de vie.
Ce n'est que lorsque la connaissance qui émane de ces expériences est intégrée, que lorsque l'on peut l'incarner, que la vie devient forte, belle, avec ses coïncidences et ses hasards.
Alors, on accepte l'imprévu. On a alors appris la stabilité dans le mouvement.

 

- Suis-je un bon sujet pour une initiation ?
Le chamanisme peut aider la personne dépendante à se transformer en guerrier, autonome.
Celui-ci n'est plus soumis au regard des autres. Il n'a plus besoin de plaire. Il est authentique, il ne leurre ni lui-même ni les autres.
Ce sentiment naît parce qu'il a une terre d'appui, une bonne assise. Il a une profonde solidité intérieure, inébranlable. Son intelligence est affirmée.
Le guerrier donne, reçoit. C'est ainsi qu'il conquiert le monde.
La générosité libère de l'inhibition et rend le guerrier vivant.

 

- Que dois-je faire pour que ça marche ?
Pour accéder à une nouvelle compréhension du monde, il est nécessaire de mettre en veilleuse transitoirement notre envahissante rationalité et notre sens critique exacerbé et accepter de nous laisser guider.
Le guérisseur lui-même passe par un processus d'initiation qui le confronte à son ombre, à sa mort ou à ses morts...

 

- A quoi sert une initiation ?
L'initiation sert à relire son passé, à décoder son avenir et à intégrer dans un sens et dans un contexte beaucoup plus vastes celui de notre propre existence.
Parvenir à se replacer dans une dimension universelle permettrait ainsi le surgissement de la vrai guérison.

 

- Est-ce qu'une seule séance initiatique suffit ?
Nous découvrons qu'il y a de nombreuses couches de conditionnement et d'ignorance qui séparent l'esprit superficiel du noyau de l'être.
Le chemin initiatique peut amener à la levée de ces barrières en permettant l'accès à notre essence mais il demande persistance et engagement dans le sens de changer et supprimer les habitudes qui ont tendance à réapparaître.
Le changement requiert un dur travail. Certaines fois, l'expérience transforme, d'autres, elle montre le possible, elle indique le chemin.
La responsabilité de mettre en place les changements nous appartient.
Pour le chercheur spirituel sérieux, la caractéristique la plus importante est l'honnêteté.

 

- J'ai entendu dire qu'il fallait du courage pour suivre ce chemin. Pourquoi ?
A mesure que l'individu arrive à voir les choses d'une manière non distordue, voyant non seulement son passé, mais aussi la présomption et l'aveuglement de sa propre culture et de ses groupes de référence, il a besoin, en plus de tolérer la déception et la souffrance, de vaincre les sentiments de désarroi.
Il n'est pas toujours facile de voir et d'accepter que nous ne sommes pas ainsi, tellement victimes, mais bien responsables de nos vies ; accepter d'être capable, reconnaître son potentiel et la responsabilité que cela requiert implique courage et détermination.

 

 

Interview de Joëlle Besse

Joëlle Besse est une véritable "franco-amazonienne", qui depuis quinze ans vit le chamanisme auprès des indiens en Amazonie. Elle offre aujourd'hui des consultations sur Paris.

Joëlle se préparait à devenir médecin. La vie en a décidé autrement. Son histoire familiale la mène à faire un long cheminement personnel à travers le programme spirituel des Douze Etapes (elle est devenue counsellor : thérapeute dans les cliniques en 12 Etapes), les thérapies corporelles et émotionnelles, le tantra et la tenségrité (Passes magiques de Carlos Castaneda). Depuis l'an 2000, elle continue sa quête, à travers une initiation chamanique au Mexique et en Amazonie péruvienne.

Question de Meditationfrance : Vous avez lancé un nouveau site web www.medecine-naturelle-chamanisme.com pour des consultations individuelles sur Paris, de quoi s'agit-il ?

Joëlle Besse : La civilisation, synonyme d'évolution pour la plupart d'entre nous, nous amène à nous concentrer dans une toute petite partie de nous-mêmes : notre cerveau. Nous sommes de ce fait coupés de notre corps et de ses sensations. Celui-ci lance des signaux d'alarme, par le biais des maladies. Mais nous ne savons y répondre qu'avec des produits chimiques, sous forme de médicaments - ce qui accentue encore le déséquilibre. Je pense qu'il est urgent de se reconnecter au corps et de trouver des réponses naturelles pour être de nouveau sur le chemin de la vie. Ceci est possible à tout âge. D'où la création de ce site, afin d'accompagner les personnes désireuses de reprendre leur vie en main et ainsi, retrouver la liberté.

Comment peut-on commencer un processus de guérison avec vous ? Est-ce que cela commence par une consultation pour cerner la situation de la personne ou le « déséquilibre » ?

Effectivement, cela commence par une consultation pour voir où en est la personne, au niveau corporel et émotionnel. Une sorte "d'état des lieux", en quelque sorte.

Vous utilisez le chamanisme dans vos consultations, qu'est-ce que cela amène à votre travail ?

J'ai travaillé avec Guillermo, un grand chamane qui vit à Iquitos, au nord du Pérou ... et bien d'autres encore.

Cela fait depuis près de quinze ans que je m'imprègne de chamanisme auprès des indiens avec lesquels je vis en Amazonie. Le Pérou est devenu mon pays d'adoption et le chamanisme fait maintenant partie intégrante de ma vie. Je vis et pense en fonction de ce que la forêt et tous ses habitants (plantes, animaux, chamanes) m'apprennent.

Donc, oui, je communique avec les autres en fonction de ce que je suis devenue ... une "franco-amazonienne", et cela transpire bien évidemment dans les séances que je propose.

Quand je reçois quelqu'un en consultation, j'ai un regard analogue à celui du chamane au fond de la forêt : je perçois la personne au plus profond d'elle-même, au-delà de ce qu'elle peut me dire sur elle. Je peux ainsi l'aider à se voir réellement, telle qu'elle est et faciliter ainsi le travail à venir.

Il me semble que la cause d'une maladie est souvent émotionnelle, d'où l'importance de la gestion des émotions : comment faire pour maîtriser ces émotions, empêcher qu'elles deviennent un poison dans notre corps ?

Une personne en bonne santé a suffisamment d'énergie vitale pour gérer ses émotions. Lorsque survient un choc émotionnel, tel que le décès ou la maladie d'un être cher (qui demande beaucoup d'énergie), cette personne sera en mesure de faire face, sans créer de maladie. Mais si l'énergie est insuffisante, le corps va stocker l'information (le choc émotionnel) à un endroit particulier. C'est a cet endroit que va prendre naissance la maladie (cancer, par exemple) s'il n'y a pas de prise de conscience et d'expression de la douleur émotionnelle.

Il ne s'agit donc pas de maîtriser -ou contrôler- ses émotions, mais au contraire, les vivre pleinement, c'est à dire prendre le temps de les reconnaître et de les exprimer à quelqu'un, régulièrement. C'est cela être en vie !

La méditation, la prière et l'expression de ses émotions à un autre être humain sont des moyens pour bien gérer ses émotions. On a bien compris qu'il existe un lien direct entre le corps et l'esprit. Il faut donc veiller à prendre soin des deux et à maintenir un équilibre entre eux pour être en harmonie avec soi-même. Mens sana in corpore sano !

Est-ce que vous pratiquez vous-même la méditation ? Quelles techniques vous semblent intéressantes pour gérer ses émotions ?

Tous les matins, avant de commencer ma journée, je me relie à la Puissance Supérieure qui est en moi en lisant un texte de nature spirituelle. Et plusieurs fois par jour, je me récite une prière, un peu comme un mantra, que je sois seule ou avec des gens autour de moi. Cela me permet de quitter ma tête pour pénétrer au plus profond de moi-même, dans cet espace où tout est calme et sérénité.

François de Sales disait qu'une demi-heure de méditation était essentiel, sauf lorsqu'on était très occupé. Alors, une heure complète était nécessaire. Pour gérer ses émotions, il est nécessaire d'être en contact avec elles, de les exprimer à quelqu'un ou par écrit. La solitude et le silence, la méditation et la prière - au dieu de son choix - sont des aides précieuses pour gérer sa vie intérieure.

Consultation de 1h : 90 euros, 1h30 : 130 euros (consultation + soins)

 

Initiation au chamanisme avec Joëlle Besse.

 

Le chamanisme

Au fond, le seul courage qui soit exigé de nous est celui qui nous permet d'affronter ce que nous pouvons rencontrer de plus étrange, de plus singulier, de plus inexplicable. En ce sens, l'humanité a été timorée et il en a résulté un dommage irréparable à l'égard de la vie ; les expériences appelées « visions », ce que l'on appelle le « monde des esprits », la mort, toutes ces choses dont nous sommes si proches ont été, jour après jour, repoussés loin de nous, si bien que les sens qui nous auraient permis de les percevoir se sont atrophiés.

Rainer Maria Rilke

Aujourd'hui, en bâtissant sur l'ignorance, les Hommes continuent de vivre comme s'ils n'allaient jamais mourir, mais ils meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu.

Le chamanisme nous aide à affronter nos peurs et, par là même, à les dépasser et aller sur le chemin de la Vie.

 

Voyage en Amazonie péruvienne

J'avais compris que je ne serais plus jamais la même après ce double voyage, physique et intérieur.

Du 1er au 20 juin 2015

Il s'agit d'un voyage spirituel, une ouverture de la conscience par l'ingestion de plantes médicinales.

Puissant modificateur des états de conscience, ces plantes sacrées sont curatives et thérapeutiques.

Ces plantes permettent en soi d'entrer dans un autre espace-temps et d'atteindre un état particulier de perception, sans entraîner aucune dépendance.

La thérapie proposée est un travail en conscience, d'introspection initiatique de recherche et de guérison spirituelle, reconnu par le Ministère de la Santé au Pérou.

Pourquoi une thérapie aussi loin ?

Le mental, les peurs et toutes les constructions de la personnalité inférieure créent, avec le temps, une forte résistance au changement d'état.

L'éloignement de ses propres repères est salutaire pour désamorcer nos concepts culturels, traditionnels ou religieux inhibant la psyché de toutes ses potentialités. Ceci peut oeuvrer à de véritables guérisons en soi.

Le voyage se fera en deux temps :

La retraite en forêt (la selva), en compagnie du chamane, Vicente, et

Un périple, au fond de la jungle, mené par Javier, indien né dans la jungle

 

La société Ecological adventure, société de tourisme, est inscrite au registre public du ministère de l'intérieur au Pérou. Transports aérien et sur place : aucune démarche commerciale n'est faite dans un autre pays. Les voyageurs se muniront de leurs vols internationaux dans leur propre pays d'origine.

 

 

 

 

 

 

 

facebook     Réalisation et mises à jour par Web en Puisaye       Mentions légales